Les Tourelles de Calella (Les Torretes)

que faire a calella

Les Tourelles de Calella (Les Torretes)

Les Tourelles de télégraphie optique

En 1857, un sémaphore destiné à un usage public a été construit juste à côté de la tour militaire. Il portait le numéro 214 de la ligne allant de Montjuïc à La Jonquera et on l'appelait « Estació de la Patona », en référence au nom de l'endroit sur lequel la tour fut construite. Les tours étaient composaient de deux étages communicant à travers un escalier en colimaçon. L'accès à l'observatoire de l'étage supérieur était interdit à toute personne étrangère à la garnison, y compris les membres de la famille des effectifs de la tour. L'intérieur est austère, avec peu de meubles.

La disparition. L’arrivée du chemin de fer et le télégraphe électrique.
La durée de vie active du télégraphie optique fut brève pour deux raisons : d’une part,à cause de l'arrivée du chemin de fer, et d'autre part, suite à l'introduction du télégraphe électrique qui, au cours d'une période de stabilité politique et en raison de l'inauguration de la première ligne entre Madrid et Irun en 1854, garantissait le fonctionnement sans avoir à craindre des opérations de sabotages. C'est pourquoi -grâce aux avantages du chemin de fer et du télégraphe en matière de sécurité et de vitesse des communications- les sémaphores ont cessés de fonctionner en 1862.

Las Tourelles de la télégraphie optique à Calella

Le réseau catalan de sémaphores militaires exigeait que ces derniers soient installés sur le toit des tours et sur des clochers ou autres constructions élevées. Dans certains cas, comme celui de Calella, les sémaphores civils et militaires étaient situés au même endroit, très proche l'un de l'autre.

La tour militaire fut édifiée sur la colline de la Patona en 1848. Elle se trouvait à 83 mètres d'altitude et très proche de la mer. Elle était composée de meurtrières, d'une dotation d'effectif militaire, et elle fut assigné le numéro 53 de la ligne entre Gérone et Barcelone par l'intérieur. Les principaux points de références les plus proches furent les tours du château de Sant Joan de Blanes du côté nord, et de Caldetes du côté sud.

Les tourelles de télégraphie optique en Catalogne

À Catalogne, la seconde Guerre Carliste ou la Guerre dels Matiners (1847-1849) a accéléré le processus de mise en fonctionnement du réseau de sémaphores qui visait à garantir des communications rapides pour renforcer le nouvel État libéral en territoire catalan et à maintenir l'ordre public. Le réseau de sémaphores fut utilisé de manière restreinte par les autorités civiles et militaires. Le réseau de sémaphores de la Catalogne -bien étendu sur le territoire jusqu'à la frontière avec la France- était composé de deux réseaux (un civil et un militaire), et tous les deux possédaient plusieurs stations stratégiquement importantes.

  • Vérifiez ici  comment arriver

 

Autre activités

autres évènements pouvant vous intéresser

Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services.
Fermer Cookies